Différence entre risque et danger

Différence entre risque et danger

Dans les discussions sur les produits phytosanitaires, le danger et le risque sont souvent confondus. Parfois, les deux mots sont même employés comme synonymes. C’est une erreur. Une substance dangereuse n’implique pas nécessairement un risque élevé, de même qu’une substance apparemment sans danger peut très bien comporter un risque. Danger et risque ne sont pas équivalents.

lundi 9 novembre 2020

L'essentiel en bref

  • Les mots «risque» et «danger» sont souvent utilisés comme synonymes.
  • Or, les deux termes ont un sens différent.
  • Cette nuance est cruciale pour les débats sur les nouvelles technologies.

L’être humain tend à très mal évaluer les risques. L’exemple le plus fameux est certainement celui des déplacements: pour beaucoup, prendre l’avion est beaucoup plus risqué que prendre la voiture. Alors que nous savons tous que les statistiques indiquent exactement le contraire et que chaque trajet en voiture est bien plus dangereux qu’un vol en avion.


Le risque dépend de nombreux facteurs

Revenons aux produits phytosanitaires: de chacun d’eux émane un danger, variable selon le produit. Mais ce danger n’équivaut de loin pas à un risque élevé. Celui-ci dépend de nombreux facteurs: par exemple de la quantité utilisée et de la durée de l’exposition, ou de la question de savoir si le produit est entré en contact avec l’environnement, et en quelle quantité. Des influences extérieures, comme l’humidité de l’air ou la température, jouent aussi un rôle sur le niveau de risque.

Différence entre risque et danger (eufic).
Différence entre risque et danger (eufic).

La plupart de ces facteurs peuvent être influencés par l’utilisateur des produits phytosanitaires. En outre, l’application est adaptée aux conditions extérieures. De nombreuses prescriptions particulièrement restrictives s’appliquent bien sûr en Suisse aussi pour minimiser les risques. Ce qui veut dire ceci: un produit phytosanitaire appliqué avec soin présente un risque faible pour la santé humaine et l’environnement. Ou comme l’affirmait déjà Paracelse: c’est la dose qui fait le poison.

Différence entre le danger et le risque dans la protection phytosanitaire (CropLife International).

Bon à savoir

Danger: possibilité qu’un événement, un objet ou une substance puisse causer un dommage. Des inégalités sur la route représentent par exemple un danger.
Risque
: probabilité que le danger entraîne un dommage. Pour un motocycliste, des inégalités sur la route augmentent le risque de chute. Ce risque varie toutefois en fonction de la luminosité, des conditions météorologiques et du style de conduite.

Articles similaires

Les produits régionaux sont plus demandés que jamais
Savoir

Les produits régionaux sont plus demandés que jamais

La demande en produits régionaux ne pourrait pas être plus grande. C'est ce que montre une nouvelle étude de la Hochschule für Wirtschaft in Zürich. Les consommateurs estiment même que les produits régionaux sont nettement plus durables que les produits bio ou premium.

Tomate: de la «bombe à eau» au fruit aromatique
Savoir

Tomate: de la «bombe à eau» au fruit aromatique

Jamais encore le choix de variétés de tomates n’avait été aussi vaste.

Compenser des pertes de récoltes évitables par de l’argent de l’État :  une proposition qui n’est ni durable, ni rentable
Savoir

Compenser des pertes de récoltes évitables par de l’argent de l’État : une proposition qui n’est ni durable, ni rentable

Une réduction des pesticides dans la culture du blé et du colza diminue sensiblement les rendements. Selon une étude parue dans la revue Recherche agronomique Suisse montre, ces pertes de récoltes ne peuvent être compensées que par des aides étatiques. Cette proposition n’est ni durable, ni rentable.

Les espèces invasives menacent les plantes indigènes
Savoir

Les espèces invasives menacent les plantes indigènes

L'interdépendance économique du monde s'est fortement accrue au cours des dernières années et décennies. En raison de l'activité commerciale intense entre les continents, les espèces végétales et animales invasives se propagent également de plus en plus rapidement. Cela peut entraîner de sérieux problèmes pour la végétation et l'agriculture indigènes. Selon l'OFEV, le canton du Tessin est particulièrement touché.

Autres contributions dans Savoir